Recharger ses appareils mobiles grâce à son corps

Évolution de la recharge du téléphone

L’expérience d’un téléphone ou votre tablette qui s’éteint au milieu d’un appel ou lorsque vous jouez à votre jeu de casino en ligne préféré est frustrante, c’est le moins que l’on puisse dire. Même le téléphone le plus performant doit être rechargé tous les jours ou tous les deux jours lorsque son utilisation est normale. Ceci, malgré les dernières avancées de la téléphonie mobile.

Le préjudice peut être plus important si vous êtes en déplacement et si vous n’avez pas accès à un chargeur mural. Certes, les banques d’alimentation portables constituent une aide certaine, mais ces batteries secondaires doivent également être rechargées, sans compter que vous devez les traîner avec vous partout. L’unique salut pourrait donc provenir d’un appareil qui peut se recharger pendant que vous l’utilisez.

Utilisation de la chaleur corporelle pour recharger un téléphone

Cette technologie n’est peut être pas aussi farfelue que vous pourriez le penser. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont peut-être trouvé le moyen d’exploiter la chaleur corporelle pour charger votre téléphone. En effet, une équipe de chercheurs a conçu une batterie auto-rechargeable de la taille d’un bouton. Ce dispositif est capable de recueillir l’énergie de sources de chaleur à basse température telles que le corps humain.

Selon les chercheurs, le dispositif est rechargeable à n’importe quelle température comprise entre 20 et 60 °C. Ceci peut d’ores et déjà être qualifié d’avancée majeure dans la mesure où la plupart des dispositifs de recharge thermique nécessitent des températures beaucoup plus élevées. Conçue par le Dr Gang Chen et son équipe de recherche, la batterie auto-rechargeable pourrait entraîner l’introduction de batteries de téléphones portables affranchies du chargeur mural. Cela signifie que vous ne serez plus obligé d’interrompre une partie sur une machine à sous en ligne ou à d’autres jeux de casino préférés. La simple chaleur de votre main suffirait à recharger votre batterie.

Le dispositif de recharge automatique mesure 2 centimètres de large et fonctionne en récupérant de l’énergie grâce au cycle électrochimique à régénération thermique. La batterie peut ainsi produire plus d’électricité à des températures plus basses contrairement à ce qui se faisait avant, ceci grâce à l’énergie absorbée par le corps ou des sources de chaleur externes.

Ce processus est ensuite utilisé pour créer un « moteur thermique » qui génère de l’électricité à partir de la source de chaleur générée autour de la batterie. Auparavant, ce processus nécessitait une différence de température de 50 °C. L’équipe de chercheurs a réussi à adapter les électrodes des batteries pour produire des différentiations thermiques beaucoup plus faibles.

Utilisation de l’énergie cinétique pour recharger un téléphone

En Chine, une équipe de recherche distincte a trouvé une autre solution pour pallier à la décharge inopinée du téléphone. Les chercheurs de la Chinese Academy of Science (CAS) en partenariat avec une équipe de l’Université de Buffalo et l’Institute of Semiconductors (IoP) ont eu l’idée de recharger des appareils mobiles en recourant à l’énergie cinétique. En d’autres termes, ils ont créé un appareil capable de recharger votre téléphone en s’appuyant sur les simples mouvements de votre corps.

L’équipe de chercheurs a conçu un dispositif comprenant de fines bandes en or, capables de générer de l’électricité à partir des plus petits mouvements exécutés. Surnommé nanogénérateur triboélectrique ou TENG, ce dispositif a été décrit pour la première fois dans un article publié dans la revue Nano Energy. Il est constitué de deux fines bandes d’or séparées par une bande en polydiméthylsiloxane, cette même substance semi-conductrice qui est utilisée dans la fabrication des lentilles en silicone.

Le fonctionnement de l’appareil est assez ingénieux. L’une des deux bandes en or est étirée de sorte que lorsqu’elle est relâchée, elle se déforme en créant des stries. Un frottement se produit entre les couches d’or et la bande qui les séparent lorsque le dispositif est déplacé ou plié. L’électricité est créée grâce au processus est appelé l’effet triboélectrique. La flexion et le mouvement du dispositif font circuler des électrons entre les deux couches d’or et génèrent de l’énergie. Plus il y a de mouvements, plus les électrons se déplacent et plus d’énergie est produite.

Bien que ce ne soit pas le premier dispositif qui recourt à l’effet triboélectrique pour produire de l’électricité, il est actuellement le seul qui surmonte le facteur coût et peut être produit en grande quantité. Mesurant 1,5 cm de long, le dispositif peut produire une tension maximale de 124 volts à une intensité de 10 micro-ampères, ce qui est plus que suffisant pour recharger un téléphone intelligent.

Certes, ces deux dispositifs sont encore en phase de test, mais il semble que leur introduction sur le marché du mobile ne ce soit juste qu’une question de temps. Il est possible que les fabricants de téléphones mobiles optent pour la solution la plus efficace, ou celle qui est la moins coûteuse en terme de production de masse. Tout compte fait, nous devons nous attendre à voir débarquer, au cours de prochaines années,  sur nos étagères des téléphones intelligents et des appareils mobiles qui se rechargent seuls.